top of page

Qu’est-ce que l’hypnose ? Par Sophie Pattier.

Dernière mise à jour : 29 sept. 2023

Un état radicalement très différent du sommeil…

L’hypnose fascine, l’hypnose attire, l’hypnose intrique, l’hypnose intimide, l’hypnose impressionne, l’hypnose effraye…

Au cours des dernières décennies, nombre de mythes et d’idées reçues se sont construits autour de l’hypnose :

- L’hypnose est une forme de sommeil où le sujet perd conscience.

- L’hypnotiseur peut faire faire n’importe quoi au sujet et même le forcer à révéler des secrets.

- Seuls les faibles d’esprit sont hypnotisables.

- L’hypnose est un don et une solution magique quasi instantanée.


Tout ceci est évidemment faux.




Le premier malentendu provient de son origine étymologique grecque : Hypnos est le dieu du sommeil et le père de Morphée, dieu des rêves et des Songes.


Et pourtant… Nous ne dormons pas lorsque nous sommes en état d’hypnose. Il s’agit plutôt d’un état de relaxation profonde qui en changeant nos perceptions nous amène paradoxalement à un état de veille intense dans lequel la partie analytique de notre cerveau (notre mental) est mise au second plan afin de faire émerger un dialogue intérieur avec la partie intuitive et créative de notre cerveau (notre inconscient).


Cet état de conscience amplifié est plus large que l’état de conscience ordinaire. Il permet d’accéder au passé, au futur, aux souvenirs disponibles, à l’imaginaire, à des ressources méconnues, de transformer des souffrances et de réduire des chocs émotionnels.

Entrer en état de transe hypnotique, c’est un peu comme si on fermait les yeux sur le monde extérieur pour les ouvrir sur notre monde intérieur et découvrir alors des ressources en nous dont nous ne soupçonnions même pas l’existence.


C’est là que réside toute la magie de l’hypnose : non pas dans un tour de passe passe spectaculaire réalisé par un « expert » doté de supers pouvoirs sur un sujet docile et passif mais bien la découverte que toutes les solutions dont nous avons besoin se trouvent à disposition à l’intérieur de nous et qu’il revient à chacun de nous de les identifier puis de les utiliser. Chaque personne peut être ainsi aidé et guidé par un hypnothérapeute, mais au final c’est l'individu qui reste le "créateur" de son changement, du début à la fin de chaque séance d’hypnose, de chaque thérapie d’hypnose (3, 5, 10 séances...).


Les différentes ondes du cerveau :

• Ondes bêta (>14 Hz) : état de veille.

Ondes alpha (8 à 13 Hz) : état hypnotique (activé par le son de la voix de l'hypnothérapeute lors de l'induction).

• Ondes thêta (4 à 7 Hz) : état de rêve.

• Ondes delta (0,5 à 3 Hz) : état de sommeil profond.


Le niveau alpha est un état transitoire entre la veille et le sommeil dans lequel nous nous trouvons naturellement juste avant de nous endormir ou au réveil, ainsi qu’au cours de moments de rêverie, de méditation, d’imagination ou de créativité.

Le cerveau continue de produire des ondes alpha même lorsque nous sommes en état de veille bêta. Ce qui fluctue est la prépondérance des différentes ondes.

Il est impossible de rester bloqué en état d’hypnose, pas plus qu’en état de veille ou de sommeil.


Découvrez mes audios d'hypnose accompagnée et d'autohypnose sur ma chaine YouTube :


Prendre rendez-vous en cabinet à Nice ou en téléconsultation

06 30 78 41 91


Sophie Pattier HypnOSE

60 vues0 commentaire

Comments


bottom of page